03 février 2008

1 janvier 08 : Canton - Hong Kong

canton__9_Premier réveil de l’année et déjà pas facile ! La fatigue s’accumule et les grasses mat’ n’apparaitront pas avant une bonne semaine, programme de la journée : refaire une énième fois le sac, on va visiter l’Institut national du mouvement paysan (Nongmin yundong jiangxisuo 农民运动讲习所). Fondé en 1924 dans un ancien temple Confucius d’époque Ming, il fut utilisé pour former les cadres du Parti communiste chinois (PCC). Mao Zedong, Zhou Enlai, Guo Moruo y ont enseignés. Fermé pendant l’insurrection de Canton en 1927, il a été abandonné avant d’être transformé en musée relatant l’histoire du mouvement révolutionnaire. Aaah il est bien notre petit guide bleu, oui mais pour les plans, sur canton faut pas trop lui faire confiance : on est descendu à l’arrêt de métro indiqué alors qu’il y en a avait un plus près !! Raaa saloperie ! enfin bon on y arrive quand même on a des pattes c’est fait pour marcher et on y arrive. Alors en effet le musée dans un ancien temple, avec jardins et petit pont en pleine ville il faut avouer que ca claque. On voit la librairie, les dortoirs, le réfectoire, le bureau des enseignants, tout ca tout ca, et le moins qu’on puisse dire, c’est que c’était assez spartiate. Les dortoirs étaient prévus pour plus de 300 personnes (étudiants et professeurs). On voit des uniformes, les armes à portée de main, ainsi qu’une galerie retraçant les principales étapes de ce mouvement révolutionnaire, dont plupart des dirigeants sont morts assassinés.

Avec un peu plus de plomb dans la cervelle, on part en quête d’un restaurant  à emporter, on prend le bon bus direction la gare. Mais noooonn on n’est pas en retard…ah comment ca il faut arriver 45 min avant pour faire les formalités de douane et l’enregistrement ferme 10 min avant ?? gloups j’avais oublié de lire le verso du billet de train…le bus c’est sympa, mais c’est sujet aux embouteillages…re-gloups… mais pas de souci c’est tout pile poil puisqu’on arrive 20 min avant, on trouve le bon étage, les papiers sont remplis, passeports présentés, et hop tout plein de nouveaux tampons et direction le train. Cette fois-ci comme il s’agit d’un train direct canton-kowloon (la partie continentale de hong kong) train beaucoup plus simple, un tgv de chez nous en fait (mais à vitesse ter aussi). Pas de distributeurs d’eau chaude mais des bouteilles d’eau fraîches, des magazines pour passer le temps, et puis paf…on roupille vite fait. Entre deux assoupissement je vois une énorme statue de Bouddha, genre 10 m de haut) la ville de Shenzhen, le passage de la frontière (où il ya des barbelés, et oui Hong Kong est en chine populaire mais pas tout à fait non plus), on traverse des immenses paysages de campagne (mais POURQUOI je n’ai pas fait ma césure dans le sud de la chine sous le soleil ??) entre terrains de golf de clubs privés et parcelles des agriculteurs à la vie dure et laborieuse. Et puis rapidement on arrive en ville, le contraste est net, du béton, des routes, des feux, un maximum de bâtiments en un minimum de place, nous arrivons à Hong Kong. Quelques formalités à remplir, le métro à trouver et en route pour une nouvelle auberge de jeunesse. L’auberge de jeunesse est située sur l’île de Hong Kong, sur le Mont Davis (bon c’est plutôt une colline mais bon), on doit prendre une navette pour y aller, le chemin est tout juste assez large pour un véhicule à la fois, mais ca n’empêche pas le chauffeur de foncer comme si sa vie en dépendait. La première fois c’est assez effarant et puis bon après tout il connaît son métier. Bien placée, on a une vue royale sur la baie, un seul souci : le confort : on est en dortoir séparés (mais ce n’est pas le problème), ce qui nous embêtent un peu c’est qu’il fait FROID ! On a eu tout juste une couverture, et il se révèle très avisé de dormir avec une polaire, et le manteau sur la couverture….à part ca tout va bien, même si la porte du dortoir ne ferme pas à clé, on est un peu tout seul sur notre colline donc on y a dormi l’esprit frigorifié mais tranquille. Bon allez, on redescend direction la ville !! On commence par se balader dans l’île de Hong Kong dans le quartier qui longe la baie. Nous voilà à « Des vœux road central », « Hollywood road » et bien d’autres. A la recherche d’un petit resto on s’aperçoit très vite qu’ici la spécialité locale, ben yen a pas, ou plutôt il y a de tout et pour toutes les bourses et c’est très tourné assez occidental tout ca. Pas forcément dans les menus, mais plutôt dans l’ambiance : beaucoup d’endroits où les gens mangent rapidement, ya foule… On se trouve un petit resto où on mange des boules de poissons et autres dans des bols de nouilles (aaah les nouilles elles nous poursuivront partout !). On se promène encore un peu, une petite glace par-dessus tout ca et il est l’heure de se rentrer prendre la navette de fou ou on devra grimper les 5km de collines à pied (et ca monte raide !). Et voilà notre vue d'en haut  à mi colline, pas mal non ?

xiang_gang__11_


Posté par bretonnencavale à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur 1 janvier 08 : Canton - Hong Kong

Nouveau commentaire