19 octobre 2007

19 octobre 07 : le chinois en 1001 leçons (1)

Arrivée depuis déjà qqs temps en Chine, je n’ai qu’à peine parlé de la langue qui pourtant est connue de tous pour être « du chinois ». Et pourtant cette langue mérite qu’on s’y arrête et l’étudie d’un peu plus près! Oui oui tout le monde peut apprendre le chinois :D ! 

provinces_chinoisesMais tout d’abord quel chinois ? En effet je dis cette langue, mais la Chine est un grand pays avec beaucoup de chinois (1,3 milliard d’habitants à l’heure actuelle) et ainsi plusieurs chinois ! Si un même caractère s’écrit et a la même signification d’une province à une autre, il ne se prononce pas du tout pareillement! Chaque province possède en effet son dialecte et ainsi un Pékinois est incapable de comprendre un Shanghaïen lui-même inefficace devant un habitant du Sichuan, Cantonais et autres… Bref il existe un bon nombre de dialectes tous aussi différents les uns des autres et ce couramment parlé par les autochtones ! Et la petite maelenn dans tout ça ? Déjà que mon chinois n’est pas fameux, mais alors s’ils ne parlent pas le même, je fais quoi moi !?? Heureusement, il y a le mandarin, et ca tombe bien c’est ce que j’apprends! Le chinois, appris pendant les études est en fait le mandarin (guanhua 官话, langue des fonctionnaires qui autrefois étaient appelés mandarin) encore appelé putonghua (普通话, langue commune) qui est la langue basée sur le dialecte pékinois et appris par tous les petits chinois ! On l’appelle aussi hanyu 汉语, langue des Han (dynastie chinoise) majorité ethnique. Ouuff tout le monde se comprend, me comprend et je les comprends…un peu ^^.
En plus, il existe le chinois simplifié (celui que j’apprends) qui comme son nom l’indique est simplifié ! Il y a toujours autant de caractères, simplement ce sont les caractères qui sont simplifiés au niveau des nombres de traits, plus faciles à lire, écrire, reconnaître, moins d’erreur.

Petite précision, si l’ordinateur est ancien (aïe j’ai peur pour chez moi là..) il se peut que les caractères chinois ne soient pas reconnus et ne s’affichent pas, à la place vous aurez le droit à de magnifiques carrés…dslée. ne reste plus qu’à imaginer des caractères chinois,…

leçon n°1 : la prononciation : mais comment ça se dit? ya pas de lettres !?

C’est vrai pas de lettres, pas d’alphabet comme chez nous, mais à problème chinois, solution chinoise :D ! J’ai nommé le pinyin 拼音, épellation! Système de transcription phonétique adopté depuis 1958 il permet de traduire en lettre latines et donc sons, les caractères chinois(les « mots »). Chaque caractère est alors associé à une phonétique unique. Par exemple en chinois manger s’écrit  et se prononce chi.

    1. Chaque « pinyin » est combinaison d’une initiale et d’une finale, un peu l’équivalent de nos syllabes. Pour  « ch » est l’initiale, « i » la finale. Il n’existe pas (à ma connaissance) de caractère avec plus d’une syllabe. En tout cas ca les fait bien rigoler les chinois d’ici quand je leur dit en français des mots avec trois, quatre syllabes.. alors anti-constitutionnellement je dis même pas! Je me demande s’ils connaissent le jeu du pendu … 
    2. Les voyelles et consonnes ne se prononcent pas tout à fait comme chez nous, un « b » chinois ressemble à un « p » français mais de manière douce, tandis que le « p » chinois est dur. Le « q » chinois est une sorte de « tj », le « d » un « t », le « t » un t plus dur. Et je ne parle pas des « ch », « zh », « sh » et autres sons qui se ressemble bcp (trop pour moi)
      3. Pour enrichir le vocabulaire à chaque combinaison initiale-finale s’ajoute un ton. En chinois il en existe 4 et pour qui n’a pas l’oreille très musicale c’est assez ardu ! Je ne vous dis pas comment je rame parfois ! Combien de temps on a pu passé en cours avec notre professeur de chinois à répéter inlassablement, bo, ba , bu..ds les quatres tons ! tout ca pendant que les élèves des classes voisines nous prenaient pour un secte, lol ! Pour en revenir aux tons, il y a donc :

    • premier ton    : plat, un peu comme le « la » musical, on reste sur la même hauteur de la porté
    • deuxième ton : montant, passage d’une hauteur à une autre, comme le ah de surprise
    • troisième ton  : descendant puis montant, subtile et difficile
    • quatrième ton : descendant grave, on insiste bien, plus facile

        Bon après se rajoute des règles de mi-tons, tons neutres, tons qui changent suivant les tons qui les suivent…ca se complique. Ca suit toujours :D !?

    5. Et pour rajouter à la difficulté, à chaque caractère correspond un  pinyin unique mais l’inverse est strictement faux ! A un même pinyin peut correspondre sans souci plusieurs caractères aux significations différentes (même phonétique du coup O_o…) Par exemple si on reprend au premier ton le pinyin chi, cela peut signifier , idiot, manger  frapper avec une latte de bambou, se moquer de. Alors bon s’agit pas de se tromper et de demander à ses collègues s’ils se sont frappés avec une latte de bambou à midi au lieu de savoir s’ils ont mangé ensemble…Après ils vont penser qu’on a de drôles de mœurs en France. Enfin tout est question de contexte, et en général ca se passe bien.

Posté par bretonnencavale à 14:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur 19 octobre 07 : le chinois en 1001 leçons (1)

  • Merci

    Bonjour,

    Un petit bonjour canadien d'une française, (originaire de l'ile de la Réunion).

    Mille merci pour ton site, je le trouve très sympa et rapide à lire quotidiennement. Eh oui, quotidiennement hihihihihihi

    Bonne continuation.
    Bye

    Posté par Ysa, 19 octobre 2007 à 23:47 | | Répondre
  • C'est donc facile le chinois

    Salut,
    Sympa cette leçon. Tu va rentrée experte en chinois.
    Bon courage
    A bientôt
    Cousin, qui a 吃
    PS: je n'ai pas eu à imaginer les caractères chinois, ils s'affichent bien sous Linux à jour

    Posté par R1, 20 octobre 2007 à 02:13 | | Répondre
  • remarque subtile

    la subtilité de la maelenn en force: l'exemple pour le pinyin c'est le verbe "manger"... sans commentaires... gniark gniark !

    Posté par Flo, 20 octobre 2007 à 05:38 | | Répondre
Nouveau commentaire